Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
Le peigne-cul | Flashzone

Le peigne-cul

Non, le peigne-cul n’est pas un coiffeur pour dames. Ni un démêloir pour follicules pileux postérieures récalcitrants. Le très sérieux, malgré sa couleur de cheveux, Larousse le définit comme un « individu méprisable ou ennuyeux » (ignare).  Difficile pourtant de se satisfaire d’une telle définition, tant le peigne-cul est un être singulier, à la personnalité plurielle et pleine de richesses (au propre, comme au figuré d’ailleurs).

Comment reconnaître un peigne-cul ?

Le peigne-cul, c’est avant tout une apparence savamment orchestrée. Son allure de citadin petit-bourgeois lui permet de se démarquer de la rustique populace des quartiers prolétaires. Son look se décompose autour des 3 C : contenance, chaussure, cheveux.  Ainsi, quand il ne porte pas de chandail bleu ciel, le peigne-cul arbore une chemise saumonée, agrément de caractère à sa veste de costard noir en queue de pie. Le soulier est en cuir, noir toujours, style Richelieu. Enfin, sa coiffure est estampillé Franck Provost, shampoing et brushing inclus dans le prix. D’ailleurs, le peigne-cul ne se départit jamais, quelque soit la circonstance, de sa raie, portée fièrement, à droite bien entendu…

A quoi sert un peigne-cul ?

Le peigne-cul ne sert à rien. Enfin, si son apport pour la communauté est nul, le peigne-cul n’oublie pas, comme tout bon capitaliste qui se respecte, de se servir lui-même. Ainsi, le peigne-cul truste bien souvent les postes rémunérateurs, ou bien, à défaut, les postes sans pression intêrets : comptable, expert des marées chaussés, ingénieur télécom, ingénieur tout court, chargé d’études documentaires, expert comptable, accompagnateur de tourisme équestre, etc etc. Faisant valoir d’indéniables qualités de respect et de révérence envers la hiérarchie, le peigne-cul s’assure ainsi la bienveillance du patron. Le peigne-cul n’a donc pas peur de passer pour un mange-boule, car la flagornerie fait partie de sa nature profonde.

Cependant, le regard des autres, le peigne cul n’en a cure ; car oui, le peigne-cul t’emmerde profondément (sauf à être un de ses supérieur hiérarchique)

Les activités du peigne-cul

Le peigne-cul aime à se cultiver. C’est pourquoi ce dernier lit quotidiennement le Figaro. Et regarde attentivement TF1 et  Laurence Ferrari  (même s’il regrette la rigueur de PPDA) à 20 heures. Mais attention, le peigne-cul n’est pas un beauf enchainant l’abrutissant triptyque « Roue de la Fortune », « Point-Route », « Journal de 20h ». Non, le peigne-cul est tout simplement attaché à la qualité éditoriale et à l’éthique de la rédaction de la première chaine.

Par ailleurs, les peignes-culs se retrouvent généralement lors de vernissages d’artistes vietnamo-slovaques ou pakistano-lettons. Bien que la polémique n’existe pas dans la vie du peigne-cul, les peigne-culs aiment échanger ,avec d’autres peignes-culs, de moraline et de bien-pensance autour d’une œuvre aussi abstraite qu’une fonction inverse du logarithme népérien.  (« le carré noir sur fond blanc de Kazimir Malevich » par exemple).

A noter : le peigne-cul ne fait pas de sport. Ou à très faible niveau seulement (golf, aviron exceptés). Car le peigne-cul exècre le sport depuis les cours d’EPS du collège, où comme tout bon peigne-cul, il dût essuyer moqueries et colibets  de ses petits camarades du fait de sa gaucherie de peigne-cul.

De quoi discuter avec un peigne-cul ?

De barbecue et  du tour de France Cochonou ? Bien sur que non. Avec le peigne-cul, tu discutes art et mièvrerie. Le dernier Anna Gavalda ou Marc Levy est bien souvent au cœur des discussions, tant l’intrigue et l’insoutenable suspense qui s’en dégagent, méritent une amicale dissertation sur une terrasse d’un troquet sur les bords de Seine de Levallois. Calogéro, Carla Bruni, Cali et autres chanteurs à textes et à voix seront à coup sûr également abordés dans ces « chit-chat » à la mondanité prévenante.

La pensée politique du peigne-cul

Enfin, la pensée politique n’est pas exempte du raisonnement du peigne-cul. Prêchi-prêcha parfois gauchisant, droitisant souvent ( les jeunes pop en sont bourrés), le peigne-cul se démarque avant tout par une remarquable capacité d’émotion et de dénonciation des vrais problèmes de notre société. N’écoutant que son courage, le peigne-cul manifeste contre la guerre, se dresse contre le cancer et s’érige en dernier rempart contre la faim dans le monde. Plus encore, le peigne-cul refuse l’injustice et la pauvreté, et n’hésite jamais à crier au loup, que dis-je au racisme, voir à l’antisémitisme à la moindre envolée lyrique d’un de nos dirigeants ou artistes qui dépasseraient la ligne jaune. Car oui, le peigne-cul a des valeurs, et n’hésite pas à les défendre : la survie de son monde, celui des gentils hommes, en dépend !

Synonymes

- Mange- boule
– Peigne-derche
– Peigne-zizi
– Pinces-fesses
– Cul-serré
– Cul-cousu

Peigne-culs célèbres

- Xavier Bertrand
– Jean Sarkozy
– CRIF
– CRAN
– toutes les ONG anti quelque chose
– Jean-Pierre Pernault
– Bernard de La Villardière


0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire