Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
24 heures dans la vie de Marcel | Flashzone

24 heures dans la vie de Marcel

Marcel, 60 ans, dont 40 ans d’atelier friteuse chez Moulinex (72130 Fresney sur Sartre). Profite désormais pleinement de son licenciement, sans préavis, et de ses maigres indemnités de départ, sans scrupules. Florilèges.

7H30 : « Combien la Thaïlande possède-t-elle de sous-marins nucléaires, Mr Mitterrand ? ». Tous les matins, Marcel se réveille au son de la pertinence de Jean-Jacques Bourdin (« enfin un journaliste qui pose de vraies questions ») et de RMC info (« enfin une radio proche du peuple, pas comme les crypto-marxistes de RTL »). Attention, son plaisir matinal ne s’arrête pas là. Café au lait (l’ami Ricoré) et tartines de boursin embellissent avantageusement la table de la cuisine, pourtant déjà ornée d’une superbe nappe en motifs de cerf. Ouest-France ouvert en page régionale, Roger invective Bérangère, sa femme depuis 43 ans, fruit d’une rencontre dans l’atelier électroménager de Moulinex : «  Et Bébère, y’a Jacky en page  7 : il a gagné un concours de tunning sur le parking du SUMA. Sacré Jacky ! »

8h30 : Alerte Cobra commence sur TF1. Rex, chien-flic et le Renard suivent sur la 2. « On m’dira ce qu’on voudra, mais nos voisins allemands, ils savent y faire en série télé ». En hommage, Marcel a acheté un berger, allemand, qu’il a appelé Horst

10h30 : Détour chez Roger, le propriétaire du café de la poste, unique bar PMU du village. « Comme d’hab’, Roger ». «  T’as vu ce qu’il se passe au Kosovo ? Non, Kosovo, pas Auto-Moto. J’avais un ami kosovar à l’atelier. Enfin, collègue, faut pas déconner ! A non, parce qu’on les connait… ». Oui, Marcel et Roger adorent refaire le monde au détour d’un comptoir.

11h : Fresney Sur Sarthe/ Saint Aubin de Locquenay. La belle affiche : la crème de la DH (division d’honneur inculte) est présente. C’est l’affluence des grands jours au bord du terrain municipal et tant pis pour la messe. Le Picon coule à flots. Les insultes  aux adversaires et à l’arbitre aussi. Marcel s’en donne à cœur joie «  Et encu…, retourne dans ta campagne, payyysannn ! » « Y’a péno là, hein Mich, hein Mich, ya péno ! Fumier ! » « Ehhhhhh, l’arbitre, fais gaffe à ta Twingo !!! Salaud ! ». Aucune méchanceté dans cette logorrhée villageoise, une fois le match fini, tout le monde se retrouve au club-house pour partager une 1664 en regardant la fin de Téléfoot. «  Putain, les cons, ils ont enlevé le top but ! »

13h : « Et oui, ici à Saint Maurice en Trièves, il est une tradition qui se perd, la pêche d’automne en eau douce avec gourdin ». Pause méritée pour Marcel après cet harassant début de journée : le journal de 13H de JPP (Jean-Pierre Pernault, ducon).  Catéchisme audiovisuel, le magasine de JPP informe Marcel et ses amis, mieux il les cultive et les éclaire sur un monde qui leur échappe parfois. « Et Lucien, t’as vu la coupe de Royal ? Non, Lulu, pas un kir royal, Ségolène Royal.  On dirait le caniche de la mère Michu ! » Ben oui, Marcel, Lulu et Roger adorent parler politique autour d’un comptoir. « Rooger, elle arrive la petite sœur ?».

13h30 : L’heure du Tiercé. L’hippodrome de Longchamp, Marcel le connait comme son jardin. 40 ans de 2 sur 4 à l’heure du digestif, autant dire qu’à coté, il peut aller se rhabiller Omar Sharif. «Et comment que je l’ai aussi, la passion des courses ! »

13h40 : Marcel monte sur sa Vespa, guidon torsadé et pot ninja, direction le lac municipal. Concours annuel de pêche à la carpe cet aprèm. Récompense : son poids en Picon. «Tu penses que je vais y aller… »

15h50 : Aller/retour express au café de la Poste, c’est l’heure du Rapido. « En sus, tu me mettras un Vegas, Roger. En sus, pas une suze…Il est con ce Roger ! » Marcel n’a jamais rien gagné, si ce n’est 57euros, une fois, au bingo. 2 euros pour un millionnaire ? Le prix de l’espérance qu’il appelle cela Marcel.

18h : Résultat du concours de pêche. Pourtant triple tenant du titre, Marcel ne finit cette fois que 3ème. « Une carpe de 3.6 kg. 3ème, tant pis pour le Picon, un abonnement de 1 an au « Pêcheur de France » c’est quand même pas mal ! »

18h15 : « Ouf, tout juste pour Question pour un Champion. Bébère t’as enregistré des Chiffres et des Lettres ? ». Tout comme Julien Lepers, Marcel ne répond pas aux questions, c’est tout juste s’il les comprend. « Mais bordel, Bébère, faudrait que je m’inscrive, juste pour essayer ces buzzers fluos! »

18H45 : « On mannnnge ». La voix rauque de Bérangère arrive jusqu’au salon. C’est l’heure du souper. Soupe aux légumes du jardin et aux miches de pains grillés. Patates à la poêle et reste de pâté en croute. « Nom d’une chique, qu’est ce que c’est bon».

20h30 : Ligue 1 Orange au bistrot. Le match n’est qu’un prétexte. Marcel retrouve tous ses potes de Moulinex au bar. Lucien,  Roland, Gérard, Jacky, et René, la fine équipe est au complet.  L’heure est à la mousse et aux confidences. Parfois même, les confidences sont en mousse. Mais peu importe, entre deux canons, l’équipe de l’atelier 7 (comme on les appelait chez Moulinex) aime à se retrouver pour évoquer -souvenirs, vestiges, anecdotes- chasse, pêche et tradition- calembours, demis et balivernes…Bref, là où tout n’est que luxe, calme et volupté (ou pas, mais là n’est pas la question).

23h : Le temps n’est désormais plus à l’analyse politique. Le temps est à la chance aux chansons. « Il est des noootres, il a fini son verrre comme les autres ! » «  Jacky, Jacky, ta 4L elle est pourrie » «  Et Roger, une suze et l’addition ».

00H : Roger se couche, le sourire en coin. Heureux, il se remémore sa pleine journée. Heureux, il s’endort avec Bérangère dans une main, une pilule de Viagra dans l’autre…


0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire