Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
Game of Thrones S05.E1 – Jeux de nains, jeux de vilains. | Flashzone

Game of Thrones S05.E1 – Jeux de nains, jeux de vilains.

premiere-affiche-saison-5-game-of-thrones (1)

Ca y est. Game of Thrones a repris. Une saison de bolos qu’on m’a dit. Faut dire qu’au début, j’étais sceptique. Une fiction moyenâgeuse avec des dragons, des châteaux, de la magie et un hiver qui vient, ça ressemble plus à une instance de Diablo qu’à une série digne de ce nom. Un fantasme de joueur de WOW ou de cartes MAGIC tout au plus. Dès le premier épisode, je me vite suis rendu compte de mon erreur d’appréciation. Un chevalier qui machine avec une reine qui s’avère être sa sœur, tout de suite, ça dénote d’une ambiance (du Nord certes). Surtout quand, dans la pièce d’à côté, un nain s’affaire avec une prostituée. Bref, l’intérêt devenant évident, je suis devenu accroc. Comme tout le monde. Et si comme moi, tu ne bites rien à ce scénario aussi emmêlé qu’un poil pubien de nonne Vaticane, voici un petit résumé te permettant de mieux appréhender le S05.E1.HDTV.x264-ASAP.mp4.

Une fois n’est pas coutume, et pierre qui roule n’amasse pas mousse, la saison 5 débute par un flash-back. Deux jeunes filles en robe, avancent péniblement dans une forêt sombre et humide. Les deux gourdes ont préféré garder leur robe plutôt que d’enfiler leur ensemble Quechua. Alors rapidement, l’une d’entre elle gémit. Pieds mouillés, elle a froid. Pour la rassurer, la blonde lui dit qu’au moins, elle est vachement plus bonasse dans cette robe que dans l’ensemble Quechua. Elle lui prend ensuite la main et l’entraîne avec elle derrière un arbre. Premier frémissement, on se dit qu’on va assister au premier épisode lesbien de l’année. Première déception, il ne viendra pas. Ni derrière l’arbre, ni dans la cabane où ces dernières se réfugièrent et firent la rencontre d’une sorcière pouvant lire l’avenir dans le sang. Un millilitre de sang contre une prophétie, ca plutôt tombe bien, Cersei (oui, c’est elle la petite blonde) n’a pas un radis sur elle. Cette dernière apprend donc de la sorcière babos qu’elle deviendra reine (paye ton scoop), qu’elle enfantera trois maudits morveux et qu’elle se fera remplacer par une reine plus jeune. Pas si mal si on compare à Lady Di.

S14

On retrouve Cersei 30 ans plus tard. La suceuse de sang avait raison, elle est bien devenue reine. Mais son père Tywin Lannister est mort, tué par son nain de fils alors qu’il s’assurait du bon fonctionnement d’un nouveau système de latrine. Devant son cadavre, Cersei retrouve son frère et ex-amant, Jaime Lannister. Le genre de mec à qui on aurait du mal à serrer la main. Comme toujours dans les réunions de famille, ça part en cachou. Cersei met sa mort sur le compte de Jaime. Il faut dire que ce dernier a contribué à sa mort, en libérant son nain de frère. Episode mythique de la saison 4, très Fort Boyard dans l’esprit. Les reproches sont virulents. Cersei baisse la tête, bien conscient qu’il risque de se la caler derrière l’oreille pour un bon bout de temps.

Mon personnage préféré, le nain qui va aux putes, Tyrion réapparaît sur une île. Clin d’oeil à son défunt de père, il est caché dans une caisse aux relents de caca. Heureusement, Lord Varys est là pour le réceptionner et lui offrir le verre de l’amitié. C’est du gros rouge qui tâche. Cul sec. Il pique. Cul-sec. Pas encore totalement cuit, Tyrion a juste le temps de poser les bases d’un nouveau courant de pensée : le nanisme nihiliste avec un cogito très personnel : « the future is shit. Just like the past ». Prends ça, Descartes. Cul Sec. Tyrion vomit. Ce qui ne l’empêche pas de se resservir la petite sœur dans la foulée. Vomir, c’est repartir. On reconnaît les vrais.

S21

Pendant ce temps-là, Daenerys, la mère des 3 dragons (au fait, elle a fait une césarienne à l’accouchement ou comment ?) mène une politique de saccage de monument historique. A la Daesh, sans fioritures. Toboggan pyramide pour la relique en or d’une ancienne divinité. 1/10 à la réception, les chances de médailles s’évaporent. Aucun respect pour l’archéologie putain. Puis, scène étrange, un guerrier « Unsullied »  se rend au bordel discrétos. Un eunuque qui emmène son matos en maison close, ce n’est pas tous les jours non plus. C’est un peu comme si un cancéreux donnait des leçons à un coiffeur ou si Jérôme Cahuzac était ministre du Budget (…). On craint alors le pire, d’autant que le PG 13 fait son apparition à l’écran. Finalement, tout est bien qui finit bien. Le castré se fait dextériser (égorger) par un rebelle avec un masque de carnaval tandis que la fille de joie lui chante une chanson. Ah ben oui, forcément, il est eunuque, fallait pas s’attendre à des prouesses. Quand y’a gazon, y’a match, mais c’est carrément plus compliqué quand y’a pas de joueurs...Apprenant la nouvelle du meurtre, Daenerys s’énerve et ordonne que l’on attrape Dexter. S’il a réussi à échapper à la police de Miami, je vois pas trop comment une colonne d’eunuque pourra l’appréhender…

Du côté du mur, forcément, des lamentations. Samwell Tardy, La Boule avec des cheveux, fait le coq devant madame qui craint de se faire expulser par la nouvelle direction de l’établissement, plus regardante. A quelques mètres de là, Jon Snow enseigne le maniement de l’engin (une épée) à un jeune paysan. On sent que le gars a pris la confiance depuis qu’il s’est fait dépucelé par une rouquine. Il se fait même chauffer par Mellisandre d’Asshaï, conseillère, magicienne et amante de Stannis Baratheon dans l’ascenseur. La scène est mythique, :

Mellisandre, regard de braise (de type barbecue) à l’attention de Jon.

Jon Snow, géné : « Elle me matte ou quoi ? Mais qu’est ce qu’elle me veut aussi ? Faut croire que j’attire les rousses ».

Silence

Jon Snow : « Merde, faut que je dise quelque chose, ça devient gênant. Vite. La météo. Oui, c’est bien la météo comme sujet. »

Jon Snow : « You’re not cold my lady ? »

Mellisandre : « Never. The lord’s fire live within me. Feel » dit-elle en se caressant la joue avec la main de Snow.

Jon Snow: « Au secours, elle fait quoi là ? On arrive bientôt ? Oh la vache, elle est brûlante la chaudière »

Mellisandre, un poil directe : « Are you a virgin ? »

Jon Snow, tout fier : « No »

Mellisandre, that’s what she said: « Good »

Ouf. L’ascenseur arrive enfin à destination, on est pas passé loin du quickie. Sourcils qui se froncent, mains qui s’effleurent, dialogues qui s’envolent, cela ne fait aucun doute. La production a engagé le scénariste de Fifty Shades of Grey pour pimenter la série. Fifty Shades of Snow, bientôt sur vos écrans. Christian Grey à côté, c’est la pucelle d’Orléans.

S3


Temps mort dans l’épisode, vous pouvez aller aux toilettes, les prochaines lignes sont inutiles. Sansa, la princesse à la tête de victime, tire une tronche d’enterrement. Comme dans TOUS les épisodes depuis le début de la série. Ça lui abîmerait les zygomatiques de lâcher un sourire pour une fois ?  Elle est accompagné (prisonnière?) de Peter Baelish, qui fait là preuve de légère tendance pédophile, mais comme personne ne semble s’en émouvoir, passons. Ces derniers croisent, sans l’apercevoir, Brienne de Torth, la lanceuse de poids reconvertie, qui nettoie son épée après avoir tué un ours et un régiment de marcassins pour son petit déjeuner. Fin du temps mort de l’épisode, j’espère que vous vous êtes bien lavés les mains après votre passage aux waters.


Puis, retour aux funérailles de ce bon Tywin Lannister. C’est pas la grosse teuf, malgré les quelques zakouskis et la vinasse. Cersei lance des regards noirs à tout le monde, certainement son occupation favorite dans la série. Elle rencontre son cousin, un ex amant également. Encore un dans la famille, pourquoi aller voir ailleurs après tout ? Ce dernier lui fait un laïus sur sa nouvelle religion, faignant de s’excuser pour leur précédente relation (saison 1, tape dans google) tout en exhibant son torse à travers sa tenue de moine. Tentative d’approche ridicule qui a néanmoins toutes les chances de fonctionner. Pendant ce temps là, dans la pièce d’à côté, c’est le quart d’heure manif pour tous. Gros plan de fesses. Discussions de gay. Plan de fesses. Entrée fracassante de Margaery qui ne semble pas plus choqué que cela de retrouver son frère en plein coït. Au contraire, son oeil pétillant semble indiquer qu’elle ne renie pas la marchandise. « I’am very angry » qu’elle dit en plus. Là, ça va partir en tricycle où je m’y connais pas. Plan de fesses. Malheureusement, l’ami de son frère quitte la pièce, mettant ainsi fin aux espoirs de plan à trois de Margaery.

Sur l’île Yputien, la conspiration repart de plus belle. A la baguette, Lord Varys, qui ressemble à s’y méprendre à Eric Besson, mais avec des idées. Tyron, un Sarkozy sans talonnette, continue son open bar au rouge. Il a mal au crâne de sa séance de binge drinking, mais semble néanmoins séduit par les manigances de Besson, qui lui conseille d’aller faire allégeance à Daenerys. Pas con, c’est vrai qu’Hillary Clinton a la côte en ce moment. Les deux visent un strapontin ministériel, ça se voit à 10 000.

Au même moment, la blonde à dragons continue son combat contre les traditions en refusant les joutes entre (anciens) esclaves. « I do not respect the tradition of human cockfighting » tranche-t-elle avec toute la distinction que lui permet son accent anglais. Fin de la discussion, qu’est ce que tu veux répondre après ça ? Daenerys finit son sermon par un cassant « how many times must i say no before you understand ! « . Transition habile (un coup du scénariste), la scène suivante se passe dans son lit. Plan de fesse. Daenerys y devise stratégie militaire, une habitude post-coït très répandu chez les maîtres du monde. Plan de fesse. Sur les conseils de son amant du soir, Daenerys se motive pour aller voir ses dragons. Ces derniers, en pleine crise de rébellion, ont été enfermés dans la cave. Une punition parfaitement adaptée pour des adolescents récalcitrants. Ils ne rentraient pas dans les placards, il a bien fallu les caser quelque part. Manque de bol, les dragons sont grave vénères et allument un barbec pour marquer leur mécontentement. Daeneys manque de finir en chipolata, et pour le coup, a vraiment eu chaud aux fesses.

S6 (1)

L’épisode se terminera quand même par un grand méchoui. Malgré tous ses efforts, Jon Snow n’arrive pas à convaincre Mance Rayder, le chef des sauvageons, de se rallier à Stannis Baratheon (un énième candidat à la présidentielle). Mance refuse de s’agenouiller devant ce dernier, ce qui le condamne à la mort. Comme un grand, Mance creuse sa tombe Rayder. Un bûcher est allumé, histoire de le cuire à point et de nourrir la garde de la nuit, qui commencent à creuser. Mance fait feu de tout bois, mais Jon Snow intervient. Alors qu’il fait croire à tout le monde qu’il va chercher une autre bûche pour alimenter le feu, il prend son arc et abrège les souffrances de Mance d’une flèche dans le coeur. Oui, Jon Snow mange halal, et alors ?

S5 (1)
Après cet épisode de reprise, de nombreuses questions restent en suspens : l’hiver va-t-il enfin venir ? Combien de dolipranes va devoir prendre Tyrion? Cersei va-t-elle se taper toute sa famille ? Jaime va-t-il révolutionner le handshake ? Réponses dans le prochain épisode de GOT.


1 Comment

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire