Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
Game of Thrones S05.E2 – A Meereen, la peine. | Flashzone

Game of Thrones S05.E2 – A Meereen, la peine.

game-of-thrones-s5e2-01

Arya arrive à Braavos. On applaudit donc. Arya, c’est la petite dernière dans la lignée Stark. Pas une batarde comme son frère Jon. Ni une casse-burne comme sa soeur Sansa. Une chouette fille donc. Seul problème, elle a pas un rond et ne connaît personne pouvant l’héberger à Braavos. Débrouillarde, elle se rend au foyer pour sans abris le plus proche pour essayer de gratter une soupe chaude et un lit pour la nuit. A l’accueil, un clochard l’accueille froidement et lui signifie que le foyer est complet. Il fallait venir avant 17 heures. Les implorations d’Arya n’y feront rien, le clodo lui claque la porte au bec. Résultat, Arya passe la nuit dehors, sans même une tente Quechua. C’est vraiment plus ce que c’était les Resto du Coeur.

Capture d’écran 2015-04-27 à 09.13.31

Pendant ce temps-là, Brienne s’arrête dans une auberge pour casser la croûte. Elle n’a avalé que deux marcassins au petit déjeuner, donc forcément, elle commence à creuser. En face d’eux, dans l’auberge, Petyr Baelish explique à Sansa les bienfaits de l’alcool, sans réussir à lui arracher le moindre sourire. Faut lui faire avaler un litre de gnôle avant qu’elle arrête de tirer la tronche celle-là ? Brienne les rejoint. Elle tente de convaincre Sansa de la rejoindre, arguant qu’elle sera plus en sécurité avec une lanceuse de poids qu’avec un pseudo-hipster aux petits doigts (il vient de qui ce surnom d’ailleurs ?). Comme d’habitude, Sansa fait sa tête de mule. Elle refuse. Bonjour le syndrome de Stockholm. Tu sors ou j’te sors ! Va falloir prendre une décision ! Echange de regards. Plan sur Brienne. Plan sur Sansa. Tension. Début de bagarre. Coup de coude dans le pif. Brienne doit fuir et commence alors le super quinté quarté + en direct de l’hippodrome de Westeros. Lady Brienne, sur Ideal de Gazeau l’emporte finalement avec une côte de 5/1. Elle devance Brutus 1 et Brutus 2, tandis que Podrick sur Asticot Vaillant, a abandonné la course suite à un très beau soleil.

A Port-Réal, l’amicale de l’inceste se réunit. Cersei est de mauvais poil, contestant à Sansa le titre de la bourge la plus insupportable de la série. Jaime, son homme de main (si on peut dire), ouvre le colis destiné à la reine. Paf ! Un serpent empaillé, le bon goût n’a pas d’époque. A sa vue, Cersei frôle la crise d’hystérie, la faute a une peur phobique des reptiles. Elle comprend néanmoins qu’il ne s’agit pas d’un cadeau d’un taxidermiste anonyme, mais bien d’une menace de mort à peine voilée, envers sa fille, exilée à Dorne. Pas si bête la guêpe. Jaime, conscient qu’il doit se racheter auprès d’elle après l’épisode du lâcher de nain (cf épisode précédent), se propose d’aller récupérer sa fille à Dorne. Toujours la main sur le coeur celui-là.

Capture d’écran 2015-04-27 à 09.22.48

A Dorne justement, le prince (se) Doran la pilulle sur un transat. Pinède, soleil et grillon, le mec se « met bieng » comme disent les méri-dornaux du coin. Comme d’habitude dans la série, cette relative quiétude ne dure pas. Faut dire que si on devait se taper 50 minutes d’un glandu en train de paufiner son bronzage, on s’embêterait sévère. C’est sa belle-soeur qui vient rompre son moment de détente (pas d’époque pour ça non plus). Elleria, c’est son nom, déboule comme une furie dans le solarium de Doran, gratifiant au passage le videur sénégalais de la punchline de l’épisode :

« Remove yourself from my path, or i’ll take that long axe and I’ll shove it … »

Elle est très distinguée, comme toute cagole qui se respecte. On l’enverrait à Miami ou à Ibiza qu’elle se sentirait aussi à l’aise. Elle a le seum, son keum Oberyn a pris le tarif à King’s Landing. Pour se venger, elle propose une ablation des doigts de Myrcella, la fille de Cersei et Jaime. Pas si con, ca pourrait peut-être servir à Jaime. Doran, qui n’a qu’une envie, finir son roupillon pénard, refuse le don d’organe. Sans le savoir, la médecine vient de perdre 1900 ans.


Les bullet point suivants vous sont gracieusement offerts par Microsoft Office, pour éviter de s’endormir comme dans l’épisode :

  • A Meeren, arrestation de Dexter, caché dans un placard.
  • Devant Daenerys, un ancien esclave prône la peine de mort. Un peu comme si un musulman votait Le Pen, absurde.
  • Tyrion continue de picoler. Encore un effort, le coma éthylique n’est plus très loin.
  • Cersei fait égorger tous les nains du royaume.  Quelqu’un à l’adresse de passe-partout, qu’on le prévienne ?

 

Retour vers le mur, où Sam, Gilly (sa femme) et la petite Shireen ne le font pas et étudient dans la bibliothèque. Quart d’heure culture dans ce monde de brutes. Shireen apprend l’alphabet à Gilly. C’est pas gagné, Gilly étant pas vraiment cablée à tous les étages. L’apprentissage va être long et difficile d’autant que Gilly se dissipe rapidement :

Gilly : « Mais dis moi Sheeren, tu en as une vilaine peau ! »

Shireen, gênée : « Je sais, pourquoi tu crois que je passe mon temps enfermée dans une bibliothèque ? »

Gilly : « A ton âge, j’étais pareil tu sais. Des cratères plein la figure. Une vraie piste de décollage de fusée. »

Shireen : « Comment as-tu fais pour les faire disparaître alors ? Tu n’en as plus aujourd’hui ! »

Gilly: « Ben, Biactol, trois fois par jour. Et de l’urine de chèvre, ça apaise les pores. Du coup, mon visage a arrêté de suinter. Et j’ai pu reprendre une vie normale. »

Shireen : « T’as pu choper ? »

Gilly: « Pas des masses en fait. J’en ai beaucoup souffert à l’école. Les jolis garçons ne voulaient jamais jouer à touche-pipi avec moi. Regarde avec qui j’ai fini ».

Sam : « Je t’entends Gilly. »

Gilly : « Bref, tu es une gentille fille Shireen, je te filerais ma lotion. Passe dans ma piaule, j’ai une lisseuse et on pourra se faire les ongles en lisant le dernier numéro de Paris Match. »

Capture d’écran 2015-04-27 à 09.33.22

Dans la salle d’à côté, Stannis rappelle à Jon qui c’est le patron. On marave, on discute après, c’est pourtant clair comme consigne. Snow opine, mais lui rappelle que les sauvageons et les gens du Nord, pour alcoliques et cul terreux qu’ils soient, sont avant tout des peuples libres. Stannis tente de l’amadouer en lui proposant le titre ronflant de « Lord of Winterfeld ». C’est tout de suite plus classe en anglais. Passer de bâtard à seigneur, l’ascenseur social est pas en panne pour tout le monde…

Mais ce bâtard de Snow confie à Samwell, qui a quitté la bibliothèque pour grailler un sanglier, qu’il compte refuser la proposition. Il préfère garder son job de veilleur de nuit, à la cool. Ce manque notable d’ambition va habilement être contrecarrer par Sam, qui livre un poignant discours en sa faveur pour l’élection à la tête la garde de nuit. S’il voulait se la couler douce, c’est raté, le voilà élu à la présidence des sans-dents de la Nightwatch (plus classe en anglais je vous dit). Jon Snow, c’est Emmanuel Macron, le petit jeune qui monte et qui doit encadrer des illettrés.

Capture d’écran 2015-04-27 à 09.42.28

Passage rapidos à Braavos, où l’on retrouve Arya qui en est réduite à glander dans les rues, à chasser des pigeons, comme une vulgaire punk à chiens. Il faut l’intervention du clochard du foyer pour lui éviter de se faire détrousser par une bande de brigands. Ce dernier l’emmène au foyer, où un lit vient tout juste de se libérer. Une fois arrivé sur place, le clodo se dévoile enfin. Il n’est pas noir. Ni SDF. Il est David Copperfield. Ou Arturo Brachetti. En tout cas, il peut changer de visage. Habile. Ca nous promet quelques tours de magies d’ici à la fin de la saison.

A Meeren, la peine. L’exercice du pouvoir est difficile pour Daenerys, pas aidée il est vrai par l’aéropage d’incompétents qui l’entoure. L’un de ses sbires zigouille en effet le « Son of the âne Archy » sans son consentement. Ben résultat, elle applique la loi et le condamne à mort. A l’indonésienne. Execution en public, ce qui a le don d’énerver les pécores du coin. Jamais contents eux-là de toute façon, mais gageons que la côte de popularité de Daenerys risque de perdre de sa superbe dans le prochain baromètre Ipsos-Le Figaro. Heureusement pour elle, à la nuit tombée, son dernier fils, un dragon d’une dizaine de mètres de haut, revient dans ses bras. Il rentre pour le week-end, il avait du linge sale. Avec son retour, les miches de certains risquent de chauffer très fort dans les prochains épisodes. L’été arrive, ca tombe bien, c’est la saison des barbecues.

Capture d’écran 2015-04-27 à 09.46.41Au final, un épisode qui ne casse pas trois pattes à un Lannyster. Toujours des longueurs, on se croirait parfois dans une séance de questions à l’Assemblée Nationale tellement on a envie de zapper. Le Téléthon permettra-t-il de soigner Bran ? Sansa décochera-t-elle un sourire ? Faut-il que Arya reste dans le foyer avant que l’hiver n’arrive ? Jon négociera-t-il une augmentation suite à son nouveau poste ? Toutes les réponses à suivre dans le prochain épisode.


0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire