Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
#Jesuischien | Flashzone

#Jesuischien

18 novembre 2015 / Porfolio catégorie / 0 Comments
7333257

 

Conchy pleure sa chienne 

A la SPA de Conchy Sous-Bois, l’heure est au recueillement. La chienne du pays, Diesel, est morte hier, dans l’assaut des forces de l’ordre contre des terroristes peu respectueux de Saint Denis. 14 balles de Kalachnikovs ont sauvagement mis fin à la vie de cette jeune chienne de race malinoise, qui s’était engagée dans la police nationale pour servir son pays il y a 2 ans maintenant.

Au centre qui l’a vu grandir, la stupéfaction est grande. Tout le monde se souvient de cette grosse chienne pleine de vie, qui gambadait souvent dans les prairies avoisinantes. Roger, le viticulteur de Conchy, se souvient bien de Diesel : « Et comment que je m’en souviens de cette connasse, elle courait souvent dans mes vignes, Diesel ». Son maître de l’époque, Gal, opine dans un sanglot « c’est vrai qu’elle en faisait des kilomètres Diesel. Elle était facétieuse, elle aimait se promener un peu partout dans le village. Tout le monde la connaissait à l’époque. Une chienne docile, polie avec les gens, jamais un mot de travers. Diesel, c’était de l’énergie à revendre, jamais en panne d’essence si je puis dire ».  Son départ pour la brigade d’élite de l’anti-moustique Français, le Raid, l’avait beaucoup peiné. « Elle a très tôt voulu s’engager dans les corps armés. J’avais voulu l’en dissuader, mais rien n’y fit. Elle était déterminée, et n’avait pas peur de s’engager dans un métier de chien ».

 

La section d’assaut comme seconde famille 

Dans les corps du raid, Diesel tape rapidement dans l’œil de ses supérieurs. Dotée de longs crocs (blancs) et d’une force temporo-mandibulaire supérieure à la moyenne, Diesel fait preuve de mordant et gravit les échelons à vitesse grand V.  Au bout de 2 ans de formation et d’un régime canin sans gluten, Diesel intègre la prestigieuse section d’assaut, dirigée par son nouveau Maitre Gims. Cinéphile avertie, la brigade lui réserva un chaleureux accueil et son intégration se fit sans encombre. « Elle était heureuse avec nous », témoigne aujourd’hui un membre de sa section, sous couvert d’anonymat et d’une cagoule. « Sa queue frétillait avant toutes les interventions. C’était une grande professionnelle, qui savait faire le (hand) job. On avait tous confiance en elle ». C’est maître Gims, avec qui elle avait noué une grande complicité, qui, ce matin, ordonna l’assaut contre les terroristes. Pris sous le feu des balles adverses, cette intervention fut la dernière pour Diesel qui donna sa vie pour protéger sa patrie qu’elle aimait temps. Son maître Gims, visiblement touché, a voulu rendre un dernier hommage à la défunte :

C’est vrai, j´ai du côtoyer l´pavé
Pas à pas j´me dis c´est pas vrai
Papa, Maman, les gars Désolé
J´ressens comme une envie d´m´isoler !

 

Le témoignage édifiant d’un témoin

Un témoin a pu assister aux derniers moments de Diesel. Il s’agit de Josianne, le souriceau de l’immeuble.

« J’étais en train de me chercher un bout de frometon, car je commençais à creuser. Oui, j’habite normalement au 3ème, mais je tape dans le frigo des voisins. C’est pour éviter que Maman me voit, sinon je prends une chasse. Bref, j’ouvre le frigo, je vois un pack de Duvel, 10 kg de saucisson, de la beuh et un coran de 10 ans d’âge. Je me dis merde, les squatteurs ont changé depuis hier. Et évidemment, je me dis aussi que c’est louche, et que ça ressemble quand même fortement à un frigo de terroristes. Je matte Homeland, dans la saison 2, c’est le même topo. Traîne pas trop là que je me dis alors, les mecs ne sont clairement pas là pour acheter du fromage. Et qu’il vaut mieux que je m’éclipse fissa si je veux pas me faire écarteler façon puzzle. A peine temps de dire ouf, qu’une balle de kalachnikov me passe au-dessus de la queue. J’ai crié à Simone, mon ami araignée, de se baisser. Mais elle n’a pas eu ma chance. Elle a explosé en plein vol. Ca a bien salopé le mur d’ailleurs, j’espère que les proprio ont une bonne assurance. Arrive alors une grosse chienne bien vénère, pas le genre à coller des gomettes. Je lui dis de faire gaffe, mais elle écoute pas et se met à gambader dans l’appart comme dans une pub Royal Canin. C’est con un chien, je l’ai toujours dit. Alors tu parles, la femme à barbe, elle l’a vu venir et je peux te dire qu’elle l’a pas raté. Une rafale dans la tronche au clébard.  Terminé bonsoir. J’ai vu ça, j’ai pris mes cliques et mes claques et j’ai filé. Je l’ai échappé belle je crois. J’ai quand même réussie à me faire engueler par Maman qui s’inquiétait de mon absence…. »

Devant l’héroïsme de l’enfant de Conchy, premier chien à mourir sur le théâtre d’opération depuis Rantanplan, le 1er ministre Manuel Valls a décrété 2 jours de deuil national supplémentaires. Une minute de silence sera organisée demain dans toutes les SPA et zoos de France en l’honneur de Diesel. Wouf !


0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire