Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d464977840/htdocs/flashzone24/wp-content/themes/marble/ebor_framework/metabox/init.php on line 750
« Avec la Free Agency, on se croirait sur Footmercato ! » | Flashzone

« Avec la Free Agency, on se croirait sur Footmercato ! »

7 juillet 2010 / Mauvaise foi / 20 Comments

La mauvaise foi, c’est comme le cortex, cela s’entretient. Au bar PMU de la place du village souvent, sur Basketsession, parfois. Ça tombe bien, le gérant du PMU vient de partir en camping à Palavas…

Après le loto des losers, la draft, la NBA nous offre désormais une période d’agitation et de drôleries clownesques. En foot, cette période fait de carnets de chèques, de contrats juteux et d’agents véreux s’appelle le « Mercato ». En NBA, on reprend les mêmes acteurs, mais on appelle cela la « Free Agency ». Cela fait un peu slogan d’agence immobilière, mais cherche pas, c’est de l’anglais donc c’est forcément plus classe. Quoique.

La Free Agency pour les nuls

Bref, la Free Agency de cette année c’est du grand n’importe quoi. C’est un peu le croisement entre un premier jour de soldes, l’excitation est la même, et le premier avril, les conneries sont les mêmes. D’un côté, on trouve le consommateur d’informations c’est-à-dire principalement le fan de basket, le puriste de la balle orange ne s’abaissant pas à suivre heure par heure l’évolution des transferts. On se trouve généralement en présence un adolescent (pré-)pubère, figure du fan-boy, casquette et maillot de sa franchise arborés fièrement devant son ordinateur. Le genre de mec qui prie chaque soir pour que sa franchise se renforce à l’intersaison et qui, pour voir, à déjà tester tous les trades possibles sur NBA2K. Pas de bol, le fan boy en question supporte bien souvent une franchise en manque de titres, voire même de play-offs. Ce profil psychologique, mi-loser, mi-rebelle idéaliste,  explique que l’on puisse lui faire avaler strictement n’importe quoi.

C’est ainsi que l’on trouve, de l’autre côté, des journalix qui alimentent en contenu leurs sites spécialisés avec des rumeurs en cartons. Une sorte de grande liquidation, où, à l’instar d’un monde sarkozyste, « tout devient possible ».  Depuis peu, sur Basketsession (et d’autres), on se croirait sur Footmercato. Des rumeurs qui sentent le pâté à tour d’articles. Tellement grosses que même Gerald Dahan n’oseraient pas des canulars pareils. Grâce à ce grand cirque, à défaut de connaître les destinations plausibles des joueurs, on découvre au moins le nom de tous les canards ricains et de leurs journalistes « insiders » qui fournissent les infos. Pour exemple, selon le Cleveland Sentinel, Lebron serait proche de Chicago. Information démentie le lendemain par l’Ohio Times qui l’annonce à New York. Rebelote le surlendemain, etc etc… L’explication de ces revirements si soudains. Aucune évidemment, la source du journaliste n’a pas semblé daigner apporter plus d’informations. Autant dire que la crédibilité de ces soi-disant sources m’apparaît donc suspecte et ce malgré le retour en force de l’usage du conditionnel dans les articles. Il ne s’agit pas là de dénigrer le travail journalistique, mais juste de rappeler que si ma tante en avait, on l’appellerait Gérard.

 

Exemple de fumisterie : le trouble destin de Bosh, grandeur et décadence de l’empire.

Bosh, la pièce centrale du marché ? En Europe, je veux bien. On a assez payé pour s’en souvenir. Au basket, j’ai plus de mal. Bosh c’est quoi, à part un énorme melon qui lui fait croire qu’il peut être un Franchise Player efficace. Les fans de Toronto sont bien placés pour en parler. 2 apparitions en play-offs en 7 ans à 20 Kobe, 9 Rodman et 3 Stockon. Pas de quoi casser trois pates à un canard. Et surtout pas de quoi de laisser passer l’opportunité de jouer à côté de James, Wade, Rose ou les 3 réunis. Alors espérons que son agent ou qu’un membre de sa famille restée lucide lui soufflera de rejoindre l’un des 3 susnommé pour gagner un titre. Le problème, c’est que t’as toujours des frères, des cousins, des oncles revenus de nulle part qui lui conseilleront de signer ailleurs, histoire de palper quelques millions de dollars supplémentaires. Un doux bordel donc. Et pour ceux qui n’auraient pas suivi, je récapitule :

 

Exemple 2 : Joe Johnson. Profession : escroc. Particularité : agi en toute légalité.

Au début, j’ai cru que c’était une rumeur. Le genre de truc que balance d’habitude un stagiaire de Mediapart pour tout faire péter. Tant pis pour la véracité et les victimes collatérales. Si t’as pas compris, demande à Eric Woerth. Puis, j’ai cru à une mauvaise blague. Le genre de truc que balance Pierre Palmade pour se la péter. Si t’as pas compris, demande à Anne Roumanoff. En fait, il s’avère que cette information est vraie : Joe Johnson a bel et bien signé un contrat de 120 million de dollars sur 6 ans. Petite pause car cela m’écorche le colon rien que de l’écrire. Cela prouve d’une part que les proprios n’ont visiblement rien retenu de la jurisprudence Rashard Lewis. Le pire dans l’affaire, c’est que ce sont ces mêmes  pingouins qui vont nous ressortir l’an prochain le couplet de l’impérieuse nécessité de baisser la masse salariale pour sauver la ligue. Quand l’incompétence fait écho à l’idéologie…

D’autre part, il faut l’avouer, il n’y pas que les dîners chez les Bettencourt qui payent,  être un joueur surcoté qui ne gagnera jamais rien ça rapporte aussi. Certains sont doués sur le terrain, d’autres le sont en dehors. Quand on se rappelle les exemples de Vince Carter, Jermaine O’neil  et d’autres imposteurs du genre , on se dit qu’engager un « gestionnaire de patrimoines »(comprendre grugeur d’impôt) n’est pas si inutile que cela. Mais pour une fois que le travail prend le pas sur le capital, on ne va pas pleurer

Flash


20 Comments

  1. DocteurJ

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Très sympa cet article
    Très bien les remarques sur l'actualité, les ados (pré)pubère apprécieront.
    Par contre Klaus Barbie j'ai pas trop compris.

  2. AlepH

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Ahah j'aime beaucoup : )
    Soyons honnêtes, tout ce fatras autour de LeBron, Wade, Bosh est indigne. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de journalistes et pas des moindres sont admiratifs devant l'attitude de KD.

    Maintenant, les 3 lascars font vendres du papiers ou de l'audience web au choix. S'ajoute à cela la renommé que les journalistes peuvent obtenir en étant les premiers à "buzzer" l'info.

    Pour les joueurs concernés, cela représente aussi une certaine manne financière (ESPN doit faire un chèque à LeBron pour pouvoir diffuser l'annonce en live).

  3. DoDO

    8 juillet 2010
    / Répondre

    en un mot: Aha :)

  4. Koni21

    8 juillet 2010
    / Répondre

    je crois que tout est dit !!

  5. Flousa

    8 juillet 2010
    / Répondre

    On voit l'inspiration de Mark the Ugly :-)

  6. dehu

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Un humour pince sans rire prometteur mais une prose plus que moyenne. Décevant.

  7. Testo

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Un mot: Excellent!

  8. AlepH

    8 juillet 2010
    / Répondre

    pour alimenter la conversation, un article de Wojnarowski, le meilleur analyste NBA de Yahoo!

    L'article s'appelle "State of LeBron: Live at 9, from his ego" et c'est par ici :
    http://sports.yahoo.com/nba/news?slug=aw-lebrondecision070710

  9. skyluks

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Un autre mot: Génial!

  10. GR PROD

    8 juillet 2010
    / Répondre

    En effet excellent ! J'ai apprécié la phase du mec fan de son équipe derrière son pc qui a déjà tenter toutes les combinaisons possibles sur 2k ainsi que la douleur au colon relative au montant du contrat de Johnson ..

    Très bon en tout cas

  11. Kiinou

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Moi je dit ,, énorme !!!!!!!

  12. Kroger

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Très sympa cet article sans langue de bois, teinté d'humour noir et provoquant à souhait? Ca change du (trop) répendu politiquement correct.

  13. Blairwitch

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Moi non plus le coup du Klaus barbie j'ai pas capter lol (David Stern ?)

  14. Azerty2024

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Vraiment sympa tes articles, j'aime bien le ton décalé. Continu comme ça ...

  15. flash

    8 juillet 2010
    / Répondre

    @Flousa

    Qu'il me ferait un procès, que je l'aurais bien mérité. Pour ceux qui ne connaissent pas le maître : http://www.sofoot.com/marktheugly

  16. flash

    8 juillet 2010
    / Répondre

    Blairwitch :Moi non plus le coup du Klaus barbie j’ai pas capter lol (David Stern ?)

    J'ai pris le premier "bosh" qui me tombait sous la main. Mes excuses aux familles tout ca ,tout ca...

  17. DocteurJ

    9 juillet 2010
    / Répondre

    Klaus Barbie = Bosh!!!!

    excellentissime

  18. michael.r.jordan

    10 juillet 2010
    / Répondre

    à part ça qui est vrai
    "Bref, la Free Agency de cette année c’est du grand n’importe quoi."

    tout le reste c que des conneries ton article

  19. .

    24 juillet 2010
    / Répondre

    Cet article est mauvais, ca faisait longtemps que je n'avais plus vu un article de ce niveau ! c'est bas, tres bas !

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Répondre à skyluks Cancel